Historique et objectifs

L’AFFUMT a été créée en 2002 à l’initiative de responsables de formations désireux de renforcer la professionnalisation des formations universitaires aux métiers de la traduction et de promouvoir ces formations auprès des autorités de tutelle, des employeurs et de la communauté universitaire. Elle a reçu très tôt le soutien de la Délégation générale à la langue française.

Le premier noyau dur regroupait les universités de Haute-Bretagne Rennes 2 (D. Gouadec), Grenoble 3 (E. Lavault), Toulouse 2 (P. Lozes), Aix-Marseille (C. Hauesser), l’IPLV à UCO (D. Staquet), l’ISIT (F. de Dax), l’ESTRI à UCL, puis Paris  Diderot (C. Juilliard) et l’ITI-RI à Strasbourg.

Après des débuts difficiles marqués par une grande difficulté à convaincre les formations de l’intérêt de la démarche, l’association a trouvé son régime de croisière. Elle compte aujourd’hui 21 membres.

AG2

Les actions de l’AFFUMT :

Auprès des pouvoirs publics

  • Envoi d’un courrier collectif à la DGSIP et au secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur en faveur de la sélection dans les masters de traduction, en février 2016.
  • Manifeste envoyé en mars 2013 et intitulé «Défendons les spécialités professionnelles de master : un atout considérable pour l’employabilité des étudiants» qui a abouti à l’ajout d’une mention « Traduction, Interprétation » dans la nomenclature officielle des diplômes préparés.
  • Manifeste en faveur du rôle des PAST (professionnels associés sur statut temporaire) dans la professionnalisation : en juillet 2012, ce manifeste a été la première «action politique» de l’AFFUMT. Ses objectifs étaient de valoriser les formations professionnelles, de souligner la nécessité d’avoir des experts pour faire le lien avec le monde professionnel et de ne pas faire de la recherche une condition de recrutement de ceux-ci.

Soutien ou participation à des manifestations scientifiques

  • Colloque « Traducteurs à l’œuvre : approches ergonomiques des pratiques professionnelles et des formations de traducteurs », Université Stendhal Grenoble, 5-6 mars 2015.
  • Deuxième édition du Forum T&R (Théories et Réalités), Le bien faire, faire le bien : éthique et déontologie en traduction et rédaction, 13-14 décembre 2013 (partenariat Université de Bretagne Occidentale/Brest-Lessius/Anvers) et troisième édition de T&R les 11 et 12 décembre 2014.
  • Tralogy (Traduction et technologie) I et II – Trouver le sens : où sont nos manques et nos besoins respectifs ? janvier 2011 et janvier 2013, CNRS Paris.

Auprès des étudiants et professionnels

  • Présence lors de différents forums destinés aux étudiants et professionnels, dont les salons Expolangues et le salon du Travail (2015, 2017, 2018).
  • Table ronde sur les compétences professionnelles des futurs traducteurs à l’Université AMU d’Aix-Marseille (mars 2018).
  • Semaine de la traduction à l’Université de Lille 3 (fin septembre-début octobre 2014).
  • Participation aux Assises de la traduction, Paris, octobre 2010 et novembre 2014.

Auprès des chercheurs

  • Doctoriales : présentation de leur projet de thèse par des étudiants français et francophones, à l’occasion des assemblées générales de l’association
  • Mise en place d’un portail de la recherche française et francophone liée aux métiers de la traduction
Publicités